Le porte-parole de la Maison-Blanche, Tony Snow, a déclaré que les Etats-Unis ne "disaient pas à Israël de faire ceci et cela" et "qu'ils [les Israéliens] prenaient eux-mêmes les mesures pour se défendre [...]"

[Le reste, sur la  supposée promotion, par les Etats-Unis, d'efforts avant tout diplomatiques en vue d'un réglement du conflit, fait partie du spinning habituel, mais une petite dose de premier degré de temps à autre...]

Si les Américains cessaient de soutenir Israël à hauteur de trois milliards de dollars par année (pour ce qui est de l'aide directe, et pour le reste, ce sont des garanties d'emprunt qui permettent à Israël d'emprunter le reste plus facilement), l'occupation des Territoires Palestiniens s'arrêterait d'elle-même.

Dans un autre ordre d'idées, les Iraniens sont entourés de nations nucléaires: Inde, Russie, Pakistan, Israël. Et on s'étonne qu'ils veuillent à leur tour disposer de la bombe? Avec la Syrie qui s'est faite éjecter du Liban en quelques semaines et démontre par là son niveau réel d'influence dans la région, les Iraniens risquent de se retrouver tout nus dans la région. D'un point de vue impartial autant que possible, le comportement des Iraniens n'est pas plus inquiétant ni scandaleux que celui des Israéliens.