Je l'ai regardé de plus près, et je vais le lire une nouvelle fois. Mais ce qui m'avait séduit à première vue se révèle en fait être décevant. Beaucoup plus décevant, finalement, étant donné mon premier mouvement d'enthousiasme. A la première lecture, on se dit que enfin! une plateforme politique qui tente de faire avec ce qu'elle a sous la main, et pas de sortir un nouveau lapin d'un vieux chapeau, enfin! un manifeste qui postule clairement certaines idées qui vont et viennent depuis longtemps chez les libéraux/progressistes/démocrates (au sens large, disons) mais qui, en restant tout de même principalement tacites, perdent en chemin beaucoup de leur substance et de leur efficacité.

Las! Au fil de la lecture, on réalise que le projet, en fait, peut se réduire à une pose rhétorique. Il ne propose, en fait, rien de nouveau, en termes de stratégies ou de doctrines d'action. Il ne réaménage aucune idée, ni aucun concept.

Je disais plus haut que le manifeste me semblait faire avec ce qu'il a sous la main. Maints mouvements politiques projettent en fait des solutions hypothétiques, souvent fortement conditionnées à des contenus idéologiques indéfendables à long terme, alors que tous les éléments de la solution se trouvent déjà autour de nous, dans le monde et dans la vie. Là où, finalement, il y a trop d'imagination (et je ne parle pas de créativité), il devrait y avoir plus d'intelligence. Et souvent un peu moins de sérieux...

Ce manifeste réarrange ce qui existe déjà, mais pas très intelligemment. Disons que techniquement, il y a de la matière et des idées à y récupérer, mais l'ensemble manque cruellement d'un élément distinctif qui surpasse et convainc le doute intellectuel. Un élément qui mette en avant un caractère de cette lutte qui nous rappelle pourquoi il vaut la peine d'y prendre part.

La critique est un peu méchante, mais ça me fait penser à un projet que les socialistes français auraient pu rédiger. Il est mou, au final, et n'a pas de dents. Il sent le politiquement correct un peu, même... Il ne propose aucun outil, rien que des contenus...