Toujours sur le thème "Mon examen de logique mardi prochain, bordel!!", une petite curiosité: ce poème de Lewis Carroll.

Il s'adresse surtout aux gens qui ont tâté de l'étude de la logique avec les prédicats Mimsy, Slithy, Tove, Brillig et Gyre. Ces noms sont suffisamment braqués pour que Niklaus et moi en ayons tiré de gros délires à intervalles rapprochés. Mais bon, pour les autres, imaginez un professeur qui vous énonce une ligne de démonstration de la manière suivante:

"Pour tout x, si x est Gyre ou si il est Mimsy, alors il est Tove et Slithy"

Et encore, on a une seule ligne ici...

Maintenant, imaginez que puisque ces noms ne désignent pas grand-chose en français, vous pouvez les décliner sur plus ou moins tous les modes:

"Hé vieux, mollo sur les Long Island, t'es déjà bien assez Mimsy comme ça!!"

ou bien

"Ce Mahmoud Ahmadinedjad est vraiment trop Slithy dans son genre..."